La Disparue de Deauville (ex-Trivial)

 

Le film était initialement prévu pour une sortie en octobre sous le titre "Trivial". Mais coup de théâtre, il sortira le 23 Mai sous le titre "La Disparue de Deauville".
Voici le compte-rendu du tournage fait en octobre 2006 :

Bande Annonce

Depuis le 07 Août 2006, Sophie Marceau tourne son second long métrage en tant que réalisatrice, un film policier intitulé "Trivial". L'actrice principale, Sophie Marceau elle-même, y incarne le rôle d'une mystérieuse et belle jeune femme (Lucie) qui engage un policier plus ou moins retiré du métier (Jacques - Christophe Lambert) pour enquêter sur la disparition d'un puissant propriétaire de Palace à Deauville (Robert Hossein). Cette enquête mêne à un enchevêtrement de secrets impliquant une actrice décédée (Sophie Marceau), étrangement ressemblante à Lucie, et le fils du disparu (Nicolas Briançon).

Sophie Marceau recherchait pour les besoins du film une auto correspondant bien à la personnalité de son rôle principal. Après avoir hésité sur le choix d'une Jaguar, elle se décide pour une Volvo P1800, reconnaissant son côté sportif des années sixties et malgré tout assez "classe" (Ca ne vous rappele rien ? : Choix de la P1800 pour le rôle de Simon Templar - cf page Le Saint). La voiture choisie, il fallait trouver l'exemplaire qui allait participer à ce tournage. Et c'est tout simplement par l'intermédiaire d'Internet, et de votre site favori, que la Régie du film allait trouver la "belle" .....

Après un premier contact en Juin avec la régie de la société de production, Ilyade et Films, plusieurs autos sont donc proposées à la réalisatrice. C'est finalement la P1800 #21168 de notre ami Yann qui est choisie. Les premières prises de vues avec l'auto ont eu lieu en région parisienne fin Août. Vacances estivales obligent, c'est une personne de l'équipe de la production qui est venue cherchée l'auto en Touraine pour ces trois premiers jours de tournage. Dès son retour en Touraine, la régisseuse générale nous fait part de la satisfaction générale de toute l'équipe concernant cette auto, et nous invite à venir sur les plateaux de tournages prévus en septembre, entre Le Havre et Etretat. Rendez-vous est donc pris. (Des photos de ces premiers jours de tournage nous sont promises .....)

Le 25 septembre 2006, nos deux P1800 quittent donc la Touraine pour la Normandie :

 
Photos © Joël Durand

Peu d'anciennes sur la route, si ce n'est une superbe Mercedes 300 SEL qui nous dépassait sur un rythme de sénateur, à une cinquantaine de kilomètres du Havre. Arrivés vers 21h00 au Novotel du Havre, nous étions chaleureusement accueillis par toute l'équipe de la production, autour d'un petit verre de champagne, et ..... en présence du propriétaire de cette fameuse Mercedes qui devait également participer au tournage. Rendez-vous était pris pour le lendemain matin, à une quarantaine de kilomètres, au phare du Cap d'Antifer.


Les trois autos au parking du Novotel


Rendez-vous à 8h00 au Cap d'Antifer. La nuit fut courte, mais nous étions fidèles au rendez-vous. La régie avait installé au pied du phare son petit espace "café", l'occasion pour nous, de faire plus ample connaissance avec l'équipe.


Arrivée au Cap d'Antifer

Le plateau technique se trouvait donc au pied du Phare du Cap D'Antifer. Les premières séquences devaient être tournées dans une petite crique au pied de ce phare, et surplombée par les superbes falaises d'Etretat. Pour y accéder, un chemin très caillouteux descendait pendant 1 ou 2 km à travers les près. Malheureusement, des retards accumulés lors des premières prises de vues ne permettront pas à la P1800 de descendre et de participer à cette "première" journée de présence. Pour nous consoler, nous avons tout de même pû profiter d'une navette descendant Christophe Lambert, pour aller assiter à la journée de tournage. Maigre consolation, nous découvrions en bas, qu'une autre autre auto suédoise s'était emparée du deuxième rôle : Une Saab 900i, fidèle "monture" de l'inspecteur Jacques (Christophe Lambert). Voici quelques photos pour nos amis du Saabsportclub.com :


Saab 900i de l'inspecteur "Jacques"

Déçues par le si peu d'intérêt qu'on leur portait, nos deux P1800 sont donc allées faire un petit tour à Etretat, pour finir cette journée :

 


Les deux P1800 à Etretat

Le lendemain matin, nos deux P1800 étaient de nouveau au pied du phare. Voici donc quelques photos des séquences de tournage prises avec la P1800 :

L'auto est habillée de plaques d'immatriculation "personalisées". La première séquence montrait la P1800 s'éloignant sur un chemin de terre.

L'auto sera ensuite équipée d'une caméra pour des prises de vue de l'intérieur de l'auto.

Sophie Marceau a, elle-même, fait le choix de la P1800. Et, ça lui va à ravir ... !!!

Installation de la caméra intérieure dans les mains de Laurent Dailland, également passionné d'autos anciennes suédoises !!

L'équipe de prise de vue par hélicoptère.

Les prises ayant pris plus de temps que prévu, il nous est demandé de rester une demi journée supplémentaire pour prendre deux autres séquences. Le lendemain matin, nous retrouvons donc toute l'équipe dans le centre ville du Havre, où auront lieu les principales séquences de la journée. Une équipe restreinte sera chargée de prendre les deux séquences restantes au phare d'Antifer. Sophie Marceau étant occupée sur le plateau du Havre, c'est une doublure qui prendra le volant de la P1800 pour ces dernières prises de vues.

Toutes Photos © www.volvop1800france.com

Pour en savoir plus :

          Allociné.com

          Cineuropa.org

           Vivre en Normandie