CONTACTEUR DE DEMARRAGE - REMPLACEMENT



Votre clé peut se casser dans le barillet ( voir la rubrique « clés »).
Elle peut aussi ne plus commander le démarreur : si le barillet est cassé dans le contacteur, ou si celui-ci est HS.
Pour comprendre et réparer, le démontage du barillet de démarrage est nécessaire.
Idem si vous voulez rénover/remplacer votre tableau de bord. Voici comment procéder :

 

 

Le dispositif est en 2 parties :
1) le barillet qui reçoit la clé (partie chromée), et s’emboite dans…
2) Le contacteur à 3 fils électriques (la plus grosse, gris mat sur la photo) + un gros câble qui va à la bobine (blindée)


Le barillet s’emboite dans le contacteur par un discret petit plot latéral monté sur ressort. ("lC retaining button" ou simplement "Pin" sur les schémas ci-dessus)
Pour désaccoupler ces 2 compères, il suffit de pousser sur ce plot, qui fait office de mini verrou.
Mais… le plot est inaccessible en l’état car il se trouve dans l’épaisseur de la façade du Tdb, 3 mm derrière la garniture chromée du contacteur. Magiciens et contorsionnistes sont en échec.

Pour désaccoupler :
a) Impérativement débrancher la batterie (il y a du + avant contact sur le dispositif)
b) Ensuite, dévisser les 2 vis Parker de maintien de l’ensemble sous le Tdb.
c) L’ensemble est alors un peu mobile, et peut être poussé vers l’extérieur du Tdb, donc « vers soi », on a alors accès au bitoniau latéral ("pin")
d) On doit alors tourner la clé vers la droite, de 1/16° à peine, jusqu'à rendre mobile le bitoniau, on le pousse avec un clou, et le désaccouplage est possible. Ouf !
e) On peut aussi avoir commandé une serrure de démarrage neuve avant de commencer, et bien l'observer avant de démonter l'ancienne : c'est alors assez clair.

Pour vérifier :
Il est possible à ce stade de tester le contacteur électrique, en remplaçant le barillet par un tournevis plat, afin de vérifier la bonne rotation : Off => On => Démarreur.
Si c’est la plaquette du barillet qui s’est cassée dans le contacteur, c’est l’occasion de sortir le bout cassé, avant de remboiter le nouveau barillet.


On voit ci-dessus le fond du mécanisme, dans lequel un tournvis plat peut être introduit pour tester le bon fonctionnement.

Même moment, mais en vue latérale.

Perdu avec les 3 fils ?
Positionner le contacteur avec son raccord à la bobine ("tuyau de douche") partant vers la gauche et partant du bas du cylindre (exactement comme sur la photo ci-dessus) ; le fil blanc est devant vous, le blanc et rouge en haut, le marron derrière.


Le remontage :
Il peut être rendu difficile par l’indiscipline du contacteur, qui est contraint par la grosse gaine qui le relie à la bobine (« le tuyau de douche »). Se montrer moins rigide que lui, patience, ruse et doigté ! (les insultes ne sont pas interdites – si ça aide).
Il faut bien positionner la fente au fond du contacteur (par ex. avec le tournevis plat) pour que le plat en zamac du bout de barillet tombe bien dedans "comme papa dans maman" (voir les 2 photos ci-dessus, on devine la fente au fond du mécanisme (photo 1) et on voit la plaquette en zamac au bout de la serrure (photo 2)
Comme à l'aller, mettre le contacteur en place sans le visser, le pousser à travers le tableau de bord, emboiter la serrure "zamac dans sa fente", tournicoter pour emboiter le verrou.

Une fois le contacteur plus ou moins en place, le barillet emboité dedans, l’ensemble testé (la clé tourne-t-elle bien ?), on peut enfin refixer le tout avec les 2 grosses vis sous le Tdb, en n’oubliant pas d’y fixer la molette de mise à zéro du totalisateur journalier.

Un dernier effort : rappelons-nous qu'il y a du ++ avant contact sur le dispositif. Se coucher avec lunettes et éclairage correct pour vérifier la netteté du câblage n'est pas inutile.

Article ©Jeff

 

www.volvop1800france.com est un site privé, indépendant et sans but lucratif. Sa consultation implique que vous acceptiez de dégager toutes les personnes impliquées dans son développement, de toute responsabilité dans l'utilisation de son contenu. Infos légales