ROUES ROBERGEL


   Lors de la deuxième présentation au public, au Salon de l'Auto de New York, en avril 1960, la P1800, ou plus exactement son prototype, la P958-X3, arborait des jantes "Soleil" qui ressemblaient beaucoup aux roues fil Robergel. C'est donc tout naturellement que l'auto fut proposée dès sa sortie avec des roues Robergel en option. Ces roues, de fabrication française, équipaient également quelques Peugeot 404, voir 203, etc ... Leur succés sur les P1800 fut en fait limité au territoire français. Quelques Amazon en furent également équipées.
Toutes ces roues étaient chromées. Toutefois, le chromage d'origine n'étant pas d'une parfaite qualité, leur tenue dans le temps n'était pas excellente. Le chromage avait vite tendance à s'écailler et la rouille prenait vite le dessus !! C'est pourquoi de nombreux propriétaires décidèrent de les sabler puis de les peindre.

   Elles sont aujourd'hui assez difficiles à trouver en très bon état, d'autant que très peu de spécialistes s'attachent à les rénover, et que le coût d'une rénovation approche, voir dépasse les 1000 Euros la roue ! L'atelier STMA, où ont été prises les photos ci-dessous, proposait jusqu'en 2009 la restauration de ces roues : Sablage, polissage, chromage, remplacement des rayons défectueux, ou plus simplement peinture et équilibrage, les prix pouvaient alors varier du simple au double. Sachez qu'un jeu complet de rayons inox avoisinne les 200-250 Euros et qu'il faut compter à peu près autant pour le montage et l'équilibrage.
Aujourd'hui, en France, deux sociétés continuent à travailler sur les jantes à rayons automobiles : Fixalu en région parisienne (www.fixalu.com) et La Roue Provencale en Provence (http://la-roue-provencale.com).
Et les quelques rares spécialistes motos ne se risquent plus dans la voiture car leurs rayons sont trop faiblards !


Atelier STMA


Un possesseur de Robergel nous signale deux adresses mais en Angleterre :

www.mwsint.com : "Cette société propose non pas de polir les rayons inox pour les faire apparaître chromés, mais bien des rayons en inox, chromés, et polis pour correspondre à la jante et au centre. En résumé, ils font du travail "dans les règles de l'art", "comme à l'époque", traditionnel".
et www.turrinowheels.com : "Son directeur Will Tomkins m'a proposé deux solutions :
- sabler/peindre (peinture "poudre") les jantes : £220/roue - délais 4 semaines. Il propose une peinture type "chrome" (poudre !!!) ;
- démontage/chromage, utilisation de rayons et nipples inox polies : £640/roue - délais 8 semaines.
Prix hors taxes "

"J'espère que mon témoignage donnera des solutions alternatives aux propriétaires de roues à rayons Robergel ou autres qui les laissent sur une étagère faute de budget pour les faire restaurer."

A noter, mais c'est un avis tout à fait personnel, que ces roues présentent quelques inconvénients : Une direction beaucoup plus lourde et une perte d'efficacité du freinage par temps de pluie. Ceci est toutefois compensé par un avantage esthétique indéniable, et, qui plus est, conforme à l'origine !!
Certains anciens rallymen amateurs des années '50 les recommandaient néanmoins pour un meilleur refroidissement des tambours et pour éviter le fading en cas de freinages longs et intensifs (courses de côte et rallyes) ...

Photos et texte © Joël Durand et Georges Houze

 

Retour page précédente